Toujours en avance sur le visage de l'inconnu
  -
  - -
JSC Avers - Doctor Light
La sociétéProduitsNouvellesNous contacterPublicationsElaborations perspectives  
Sur principal / Produits / Dispositif physiothérapeutique "AVERS-DOUCHE" pour lhydromassage et le traitement par la lumière / Articles

Dispositif physiothérapeutique "AVERS-DOUCHE" pour lhydromassage et le traitement par la lumière, "Docteur lumière", "AVERS-Douche", "AVERS-Light", "AVERS-Sun", AVERS

Dispositif physiothérapeutique "AVERS-DOUCHE" pour lhydromassage et le traitement par la lumière

Dispositif physiothérapeutique "AVERS-DOUCHE" pour lhydromassage et le traitement par la lumière Essais thérapeutiques. Partie 1

Essais thérapeutiques. Partie 2 

Essais thérapeutiques. Partie 3

Essais thérapeutiques. Partie 4

Essais thérapeutiques. Partie 5


Dispositif physiothérapeutique "AVERS-DOUCHE" pour lhydromassage et le traitement par la lumière

 Depuis le temps le plus ancien, la médecine utilise l'eau non seulement comme boisson, mais aussi pour laver le corps ou ses parties. Le corps humain se compose de l'eau environ de 63%, et la perte d'eau quotidienne varie entre 250 et 260 centilitres. Cette perte est compensée avec la nourriture et les boissons. C'est pourquoi l'eau joue un rôle important dans la vie de l'homme. L'eau était associée avec les Dieux (Gange chez les Indiens, Nil chez les Egyptiens). La fécondation de la terre par l'eau portait un caractère surhumain. L'eau était un Dieux qui renforçait la santé et guérissait les maladies. Aux bords des rivières, les sacrificateur dressaient leurs temples, y réunissaient les souffrants et les guérissaient à l'aide des prières et des bains..

    Le premier à décrire et à généraliser la salubrité de l'eau était Hippocrate (l'an 454 avant notre ère), son système de pathologie est humoral. La cause d'une maladie consiste en perte de l'équilibre des liquides, et la guérison s'effectue également grâce aux liquides. Il savait aussi les effets physiologiques de l'eau à des températures différentes. Hippocrate a exprimé une idée que l'eau froide réchauffe, et l'eau chaude refroidit. Il connaissait également l'affusion, la friction et l'endurcissement avec l'eau. Son opinion sur les capacités hygiéniques de l'eau était très avancée. Il disait : "Quand un médecin arrive dans une ville, son premier souci est d'examiner la qualité d'eau potable, d'apprendre d'où vient-elle, si elle vient d'un marais ou non, si elle est douce ou dure...". Tous ces observations ont été prises comme base de l'hydrothérapie, la science fondée par les disciples de Hippocrate. Ils ont découvert que l'eau agit sur les organes non seulement grâce à sa composition chimique ou ses composants minéraux, mais aussi grâce à sa température, son poids, son mouvement ou immobilité. L'eau provoque des effets différents dans l'organisme, et l'utilisation de ces effets représente une partie intégrante de l'hydrothérapie. La médecine utilise l'eau dans tous ses états : dur, liquide et gazeux.

    De la même façon que l'eau, la lumière était le moyen de traitement le plus accessible. Pendant les voyages en Perse, "père de l'histoire" Hérodote, contemporain de Hippocrate, écrivait : " J'y ai vu un vrai miracle. Parmi les crânes des morts lors du combat de Péluse (l'an 525 avant notre ère), les crânes des Perses étaient très mous, et ceux des Egyptiens - très durs. Il était facile à trouer les crânes des Perses en jetant une petite pierre, tandis que les crânes des Egyptiens, même avec une grande pierre on arrivait à peine à les trouer. La raison est la suivante : des leur enfance les Egyptiens coupaient leurs cheveux et ne couvraient pas la tête. Par conséquent, les os du crâne durcissaient. C'est aussi pour cette raison qu'ils ne deviennent pas chauves. La mollesse des crânes des Perses pouvait être expliquée par le fait que dès la naissance ils mènent une vie casanière et portaient les chapeaux tiares.

    Pour les propriétés curatives du soleil, les Assyrien, les Germain, les Grecs et les Romains l'ont proclamé Dieux. Ainsi, le dieux de la médecine Esculape était le fils de Phébus, dieux du soleil. Le temple d'Esculape à Epidavre a été construit de façon à avoir des galéries ouvertes qui joignaient les chambres des patients. Ces galeries permettaient aux prêtres d'exposer les patients aux rayons du soleil.

       A l'époque des empereurs romains, les savaient déjà pratiquer l'héliothérapie. Ils recommendaient aux patients souffrant de l'obésité de se promener nus sous le soleil, ils décrivent son effet analgésique dans le traitement des blessures de toutes sortes, surtout en cas des fractures ouvertes. Cette ancienne habitude de se chauffer au soleil après le repas existe toujours dans certains vallées des Alpes italiennes. Ainsi, grâce à l'habitude se mettre au soleil après le repas, les personnes à Tessin vivent jusqu'à l'âge avancé. Un proverbe italien dit « Dove va il sole, non và ail medico » - « Où vient le soleil, ne vient pas le docteur ». On attribuait également une grande importance au soleil du point de vue de l'hygiène.
 
      A Moyen Age, suite à la décadence de la médecine et de l'hygiène, l'importance thérapeutique et hygiénique du soleil à été peu à peu oubliée. Ce n'est qu'en 1815 que Lobel et Cauvins ont publié leurs travaux sur l'héliothérapie. En 1816 le professeur de chimie Doeberiener a publié à Vienne un travail dans lequel il examine pour la première fois les bains de soleil du point de vue scientifique et physique. Ce travail contenait les fondements de la photothérapie contemporaine.
      Pastère à fait une grande découverte que les mécanismes de la fermentation et les maladies connus sont provoqués par les bactéries, êtres vivants minuscules. Cette découverte a mené à l'étude de la mode de vie de ces agent infectieux et à la recherche des moyens de la lutte contre eux.

     En 1877 Downes et Blunt ont établi que la lumière, surtout ses rayons à ondes courtes, est capable de tuer les bactéries. En se basant sur cette découverte, Finsen a créé en 1893-1896 sa thérapie actinique géniale. Suite à l'utilisation seuls des rayons à ondes courtes le méthode de Finsen est resté limité au traitement des surfaces, à la thérapie des dermatoses. Inventé par Finsen, le traitement du lupus par la lumière est un des grands succès de la médecine.

    En 1891, afin de soulager de différentes souffrances, le médecin russe Minin recommandait aux malades d'utiliser le spéculum avec une lampe bleue. Cette invention à stimulé le développement de la chromothérapie. Mais la plus grande découverte était l'effet thérapeutique indirect de la lumière à savoir : il a été prouvé que la lumière possède la faculté de "activiser" les objets inanimés - la nourriture, les médicaments et d'autres substances.

     En nous basant sur tous ces capacités remarquables de l'eau, après avoir étudié l'expérience historique de l'application de ces capacités à l'organisme humain, nous avons développé le dispositif "AVERS-DOUCHE" qui combine tous les moyens de la physiothérapie, y compris l'hydrothérapie la thermothérapie, la photothérapie et la kinésithérapie.

Produits, Dispositif physiothérapeutique "AVERS-DOUCHE" pour lhydromassage et le traitement par la lumière, "Docteur lumière", "AVERS-Douche", "AVERS-Light", "AVERS-Sun", AVERS

Produits

Dispositif photothérapeutique "AVERS-Light"
Appareils photothérapeutiques. L'appareil photothérapeutique "AVERS-Light". Les savants du complexe de recherche et de production "AVERS" développent les appareils physiothérapeutiques qui ont des processus photochimiques à base de leur fonctionnement. Ainsi, nous avons élaboré un dispositif "Avers-light" dont l'effet thérapeutique est similaire à celui du dispositif "DOCTEUR LUMIÈRE". "Avers-light" est destiné à la prévention et au traitement des maladies oto-rhino-laryngologiques, gynécologiques et urologiques. Comme tous les autres appareils photothérapeutiques et physiothérapeutiques, "Avers-light" est utilisé pour la prévention et le traitement de l'affection respiratoire aiguë chez les enfants et les adultes.
Plus d'informations...


Nouvelles, Dispositif physiothérapeutique "AVERS-DOUCHE" pour lhydromassage et le traitement par la lumière, "Docteur lumière", "AVERS-Douche", "AVERS-Light", "AVERS-Sun", AVERS

Nouvelles

INSTAMMENT! RECOURS POUR COVID-19 TROUVÉ!
Plus d'informations...


La société de recherche et de production "AVERS" a préparé pour publication un nouveau manuel à lintention des enseignants des établissements denseignement supérieur et des spécialistes des domaines de la médecine, de la biochimie et de la biologie - "EFFET DE L"INSUFFISANCE EN OXYGENE SUR LE CORPS D"UN ANIMAL"
Plus d'informations...


Pendant l`année 2020 les efforts de la société AVERS seront dirigés aux essais des produits suivants : les appareils photothérapeutiques, les appareils physiothérapeutiques, les produits de la technique médicale, vétérinaire et ménagère.
Plus d'informations...


Une agréable nouvelle pour les parents qui ont les enfants en bas âge (moins de 4 ans). Les tétines à diodes luminescentes "DOCTEUR LUMIÈRE", destinées à la prévention et au traitement des affections respiratoires aiguës, sont maintenant en vante dans le réseau des pharmacies "36,6"
Plus d'informations...


Les appareils photothérapeutiques et physiothérapeutiques de la nouvelle génération de la société AVERS sont élaborés à base des émetteurs monochromatiques de la partie solaire du spectre qui, à la différence des émetteurs laser, na pas deffet négatif.
Plus d'informations...


La société de recherche et de production AVERS a commencé lorganisation de la production semi-industrielle des réactifs organiques (à base des matières premières du pays) qui ont de la perspective pour lutilisation avec de nouvelles techniques.
Plus d'informations...
 
 @Mail.ru
Rambler's Top100
.